Blog Webmarketing, E-commerce et Referencement par Olivier Douard

mercredi, mai 17, 2006

Interview Christophe Dhaine (Unibet)

unibet site de jeu en ligne ecommerce
L'idée trainait dans l'air depuis quelques temps mais ne voyait pas le jour par manque de temps. Désormais sur ce blog, je souhaiterais à l'occasion vous proposer des interviews. Premier contact et premier accord, Christophe Dhaine, le directeur Webmarketing d'Unibet a accepté de me répondre.

Olivier Douard : Bonjour Mr Dhaine et merci de répondre à mes questions. Présentez-nous en quelques mots la société Unibet et sa position sur le marché des jeux d'argent en ligne?

Christophe Dhaine : Unibet est l’un des leaders sur le marché de l’e-gaming en Europe. Avec presqu’un million de membres inscrits et un chiffre d’affaire d’environ 400 millions d’euros en 2005, Unibet se place parmi le top 3 des sociétés internet actives sur le marché des jeux d’argent.

La société compte environ 200 employés, répartis sur plusieurs locations en Europe (Londres, Stockholm, Malte & Gand). La société est cotée en bourse depuis environ 2 ans, et est présente sur plus de 20 marchés européens.

En termes de services offerts, Unibet propose des paris sportifs, du poker en réseau, un casino en ligne, d’autres types de jeux (soft games) et des jeux de lotterie électroniques comme le trixx qui est une carte à gratter. Notre ambition est d’étoffer encore notre offre dans les semaines à venir.


O.D : Est-il possible de dessiner un "profil type" de l'internaute client d'Unibet?

C.D : Le profil type varie selon que l’internaute joue principalement au poker, parie ou est actif sur le casino.

Cependant, l’on peut dire que les clients type d’Unibet sont majoritairement des hommes, âgés entre 20 et 50 ans. Toutes les catégories socio professionnelles sont représentées.


O.D : Quelle est votre stratégie de promotion online? Unibet semble privilégier la publicité online classique au référencement naturel ou payant. Quels sont vos principaux apporteurs d'affaires?

C.D : Nous sommes actifs sur la totalité des canaux de marketing online : régies, réseaux, affiliation, liens sponsorisés… Depuis le début de cette année, nous travaillons également à améliorer le référencement naturel du site. Les premiers résultats seront visibles d’ici peu.

Pour ce qui concerne les liens sponsorisés, Google n’accepte plus de campagnes Adwords pour des sites de jeux d’argent depuis plus près de 2 ans mais nous sommes actifs sur Overture et Miva.


O.D : En Janvier dernier, Unibet a racheté Mr Bookmaker afin de former le site leader des jeux d'argent en ligne en Europe. Quelles retombées a eu cette opération pour Unibet en terme d'image et de notoriété?

C.D : L’impact a été positif à tous points de vue. Suite à l’intégration de MrBookmaker, Unibet est devenu leader sur les marchés originels de MrBookmaker qu’étaient la France, les Pays bas et la Belgique.

L’intégration des équipes de chaque société s’est également très bien déroulée.


O.D : Il y a quelques mois, quelques affaires indépendantes d'Unibet ont éclaté en Belgique sur fond de matchs de football truqués. Suite à cela, en février dernier, vous avez déclaré à l'agence Belga que ces affaires avaient eu, contrairement à ce que l'on pouvait penser, des conséquences plutôt bénéfiques pour Unibet avec une hausse sensible des parieurs. En aucun cas les internautes ne semblent avoir assimilés Unibet à ces fraudes. Avez-vous particulièrement communiqué lors de cette période?

C.D : Nous n’avons pas plus communiqué qu’à l’accoutumée. Par contre les médias se sont fortement intéressés à notre activité, notamment en France. Même si la publicité faite à notre activité n’a pas été que positive, elle nous a été paradoxalement très profitable.

Je pense que les internautes sont suffisamment intelligents et informés pour ne pas faire d’amalgame et pour comprendre qu’Unibet est une société dont la réputation et le sérieux ne sauraient être questionnés suite à des événements qui lui sont totalement étrangers et sur lesquels la société n’a pas de prise.


O.D : Depuis avril dernier, la commission européenne lance une enquête sur le marché des paris sportifs dans 7 pays de l'Union. L'objectif étant de vérifier que les législations parfois anti-concurrentielles de certains pays comme la France existent pour d'autres raisons que la protection d'importantes ressources financières pour l'Etat. C'est donc plutôt une bonne nouvelle pour Unibet?

C.D : Oui c’est une bonne nouvelle en effet qui annonce à terme, nous l’espérons, la levée des monopoles d’état, dans l’intérêt des consommateurs.


O.D : Un petit mot sur l'avenir d'Unibet. Depuis quelques jours, il est possible de parier sur Unibet de son téléphone portable. Quels sont les prochains grands projets du Groupe?

C.D : L’avenir d’Unibet s’annonce radieux. Nous travaillons dur pour améliorer sans cesse notre offre et nos services. Nous préparons la coupe du monde qui sera l’occasion de projets et d’actions dont je ne peux parler pour l’instant.

Nous avons également de grands projets en préparation mais je ne peux rien vous dire pour l’instant.

O.D : Un grand merci Christophe Dhaine d’avoir joué le jeu et de m’avoir accordé un petit peu de votre temps. Bonne route à Unibet !

Acteur du Web, professionnel ou simple passionné. Un sujet, un débat, une envie de communiquer sur un sujet en particulier, n'hésitez pas à me contacter afin de réaliser à une interview.

Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Créer un lien

Blog e-marketing - Accueil