Blog Webmarketing, E-commerce et Referencement par Olivier Douard

dimanche, décembre 10, 2006

Interview Stefano Ottuso (Neonumeric)


Stefano Ottuso, co-dirigeant de Neonumeric (marque de produits nomades numériques) nous parle de la stratégie commerciale de sa société. L’occasion de se mettre non plus à la place du distributeur mais du fabriquant et d’observer comment une marque peut maximiser sa présence en ligne.

OD : Bonjour Stefano et merci beaucoup pour votre disponibilité! Pouvez-vous présenter la société Neonumeric, sa création, son activité, sa cible...

Neonumeric, marque française de produits multimédia plus particulièrement axée sur l’audio et la vidéo a pour but de promouvoir les dernières nouveautés High Tech alliant design et technologie. Toujours soucieuse de répondre au mieux et au plus vite aux interrogations des utilisateurs finaux, Neonumeric s’efforce de mettre en place une politique de proximité via le Web : Communautés, sites de présentation produits, forums, hotline. En choisissant Neonumeric, vous ne serez jamais seul…

Néonuméric à été créée en Juillet 2002 et sa cible est assez large compte tenu de son panel produit en cours d’élargissement : Autoradio MultiMedia, MultiMedia Player, Mini chaine Hi-fi, MultiMedia et GPS…mais elle reste orientée 15-45 ans.

OD : Neonumeric s'appuie sur des partenariats forts avec des sites e-commerce références dans le domaine de l'high-tech mais possède relativement peu de revendeurs offline. Est-ce un choix délibéré de délaisser à ce point le "mortar"?

Oui, en effet Néonuméric travaille avec les « majors » du web (Cdiscount, Rue du commerce, Amazon, Fnac.Com, Mistergooddeal, Pixmania, Camif, Rebelio, Top Achat…) et c’est pour le moment un choix délibéré car nous estimons que le web est bien plus adapté à nos produits et notre réactivité pour la mise en marché de certaines innovations technologiques, mais néanmoins restons ouvert à toute opportunité offline.

De plus, nous élaborons des vidéo clips didactiques et autres supports de ventes interactifs très orientés web qui ne pourraient être exploités chez des retailler traditionnels.

http://www.neonumeric.com/prod_nm3_teaser.html

http://www.neonumeric.com/prod_ntg1_teaser.html

http://www.neonumeric.com/prod_ndt1_teaser.html


OD : Au cours des différentes approches de Neonumeric avec les revendeurs, comment selon vous se différencie la relation "Marque / Pure-player" de la relation "Marque / Distributeur classique offline"?

Il y a une vraie différence entre les pures-player et les distributeurs classique offline. Tout d’abord la problématique liée aux taux de marges est très différente, les distributeurs classiques sont beaucoup plus gourmands et exigent en plus de très forts taux de marge tout en ayant le même prix de vente que sur le web, ce qui est très difficile à concilier.

De plus, il y a une méconnaissance réelle de la part des acheteurs de la distribution classique qui cherchent d’avantage une forte renta plus que lancer des nouveaux produits qui répondent aux demandes des consommateurs finaux.

De plus, les distributeurs offline préfèrent jouer les grandes marques A étrangères de renom plutôt que de donner une chance à une marque B nationale émergente pour une question de soi-disant prestige. Au contraire, les Pures-Player n’hésitent pas à jouer le jeu et mettre en ligne très rapidement les dernières nouveautés et proposer ainsi des exclusivités à leurs consommateurs.

OD : Ne serait-il pas intéressant pour les marques (comme certaines se mettent à le faire) de créer directement leur site de commerce en ligne? Est-ce envisageable à terme pour Neonumeric?

En effet, il peut être intéressant pour certaines marques de faire de la vente direct via un site internet e-commerce mais cela engage beaucoup de contraintes au niveau du suivi : réajournement du site, logistique propre à ce type de vente, le SAV direct et la cohérence des prix avec les différents partenaires.

Enfin, il est envisageable que Néonuméric ouvre un site dédié à la vente de ses produits mais non pas sous la forme d’un site exclusivement dédié à la vente mais plus dans le cadre d’un portail offrant du contenu numérique (musiques, VOD, News) et du support numérique le tout complété par le biais d’un soft gratuit très pointu type I-Tunes de Néonumeric.

OD : La logique de Neonumeric semble axée désormais sur une expansion aux pays voisins. La stratégie commerciale de la société basée autour du Web est-elle une force pour l'internationalisation de la marque?


Oui, nous pensons que le web est le meilleur vecteur pour communiquer et obtenir une visibilité rapide sur l’ensemble des pays voisins. Nous avons en effet le souhait de nous élargir sur l’Europe du sud et les USA dans un deuxième temps. Avant tout, nous restons soucieux de renforcer notre image nationale et pouvoir apporter le même type de suivi et sérieux aux futurs pays en cours d’ouverture.

OD : Merci Stefano !

Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Créer un lien

Blog e-marketing - Accueil