Blog Webmarketing, E-commerce et Referencement par Olivier Douard

jeudi, novembre 16, 2006

Eco-participation le premier bilan

Pour recadrer le sujet, l'éco-participation est une nouvelle "taxe" touchant les produits générant des déchets dits D3E (déchets d'équipements électriques et éléctroniques) et permettant la création d'une filière de collecte et de traitement de produits générant ces D3E (récapitulatif relativement complet des produits concernés ainsi que le coût par familles de produits sur le site de 20minutes). Baptisé éco-participation et en vigueur depuis le 15 novembre 2006, ce nouveau coût sera désormais directement affiché aux côtés du prix du produit et ajouté au prix final. Le but de la manoeuvre étant louable puisqu'il s'agit de faire prendre conscience aux consommateurs de la production exponentielle de D3E.

Reste que cette fameuse éco-participation pose les plus grands soucis aux sites e-commerce. Il est surement trop tôt pour dresser un bilan correct de la mise en place de cette initiative mais certains soucis commencent à apparaître. Ainsi, si certains sites comme la Fnac, les 3suisses, La Redoute, Pixmania ou encore Discounteo (à lire le blog de Daniel Broche, directeur de Discounteo qui décrit l'adaptation de son site à l'éco-participation) sont au rendez-vous, de nombreux sites (et non les moindres) semblent avoir été pris par le temps. C'est le cas notamment de Cdiscount, Boostore, Grosbill ou Rueducommerce... De même pour la majorité (totalité?) des comparateurs de prix pour qui l'éco-participation représente un problème épineux. Ces derniers devront en effet adapter leur interface mais aussi et surtout récupérer l'information de la part de chacun de leurs e-marchands... Une jolie pagaille à prévoir! Il est vrai, pour prendre la défense de ces mauvais élèves, que les e-marchands et comparateurs de prix souhaitent à cette période se concentrer pleinement sur les prochaines fêtes de fin d'année. La date de mise en application de l'éco-participation est en cela discutable. De plus, certains e-commercants souhaitent attendre que la situation se clarifie totalement avant de basculer leur système. Certains produits ont effectivement encore une éco-participation mystère dont le montant reste inconnu... "Tout sera finalisé d'ici quelques jours" rassure Michel Fernandez le coordinateur du projet D3E au journal le Figaro.

Pour en revenir à la mise en avant par les sites e-commerce de cette éco-participation, l'adapation de la Redoute est intéressante avec le montant de la contribution écologique non signifiée sur les listes de fiches produits. Si ce prix indiqué "hors éco-participation" se révèle acceptable aux yeux de la filière, cette méthode séduira surement de nombreux e-commercants par une plus grande facilité de mise en place. Globalement, il n'y a pas de grandes surprises ni d'adaptations douteuses pour le moment, les sites e-commerce au rendez-vous sont restés sages. Cela sera-t-il le cas des retardataires?

Edit (01-12-2006) : Les comparateurs de prix ont visiblement fait le choix de ne pas signifier le montant de l'éco-participation. Ainsi, ils récupèrent chez les marchands le prix total (dont éco-participation) et se contentent de les comparer. J'aurais pourtant parié sur un système simple avec le montant de l'éco-participation indiqué une seule fois et en haut de page (puisqu'il est égal pour tous les marchands comparés). Nous y viendrons peut être dans quelques temps. Par ailleurs, toute abréviation se révèle être interdite. La Fnac (avec son éco-part), MaisMoinsCher (et son éco-taxe), La boutique du net (ecotaxe) et bien d'autres devront ainsi revoir leur dénomination. Au rayon des adaptations douteuses, Amazon se contente de préciser sur ses fiches produits "Nos prix incluent l'éco-taxe sur tous les produits concernés" avec un lien expliquant le principe de l'éco-participation. Enfin, toujours rien de mis en place du côté de Cdiscount et Rueducommerce.

Libellés : , ,

5 Comments:

  • Il va quand même falloir qu'on arrête d'emmerder le monde avec toujours des informations supplémentaires. Est-ce que quelqu'un a chiffré la mise en place informatique de cette taxe, seulement pour un affichage ?

    By Anonymous Anonyme, sur Blog emarketing  

  • Je trouve ça un peu limite de ne pas afficher le montant de l'eco-participation dès la fiche article comme le fait La Redoute. En tant que client, j'ai envie de connaître le coût total de mon achat avant d'avoir ajouté au panier.

    By Anonymous Anonyme, sur Blog emarketing  

  • Anonyme > Cela pose en effet peut être un problème de visiblité et de compréhension. Si on associe les prix à des promotions, cela devient très vite compliqué.

    Kaleidoscoop > J'ai édité car en me relisant je ne trouvais pas l'explication assez précise. C'est bel et bien sur la liste des produits que l'éco-participation n'est pas signifiée. En revanche, sur la fiche produit, elle est bien précisée.

    By Anonymous Olivier Douard, sur Blog emarketing  

  • Tout en voulant préserver l'environnement, je pense qu'il y avait d'autres possibilités. En effet, sans rentrer dans un débat politique ou de gestion de budget français... On pouvait essayer de trouver l'argent sur la TVA ou autres taxes au lieu de nous faire payer encore... en compensant ce manque à gagner avec une meilleure gestion du budget. Car au final, l'intérêt pour le monde est énorme et peu importante le problème d'affichage de sites Internet... La technologie doit se mettre en adéquation avec l'homme, pourquoi toujours l'inverse ?

    By Anonymous Anonyme, sur Blog emarketing  

  • jeMais, si nous devons payer une taxe supplémentaire de 6 euros sur un lave linge ou autres, qu'on nous reprenne au moins l'ancienne!!!
    Une ménager de moins de cimquante ans mécontente !!!

    By Anonymous Anonyme, sur Blog emarketing  

Enregistrer un commentaire

Créer un lien

Blog e-marketing - Accueil